L’Oratoire à Latga

Inséré dans un muret de pierres sèches, un bloc massif est creusé d’une double niche, l’une en plein cintre, l’autre en accolade.

Des trous montrent la disposition des anciennes grilles, aujourd’hui disparues.
Plus haut, une pierre sert de support à une petit croix métallique dont le croisillon, orné de volutes, présente à l’avers un petit Christ indépendant. » (1)


Annotations

1. MOULIER (Pierre), Croix de Haute-Auvergne, éd.céer, Nonette, 2003